Evènements

Festival de théâtre à Sorrente

Festival de théâtre à Sorrente

(cliquez sur l’image pour l’album photo)

20120302_468_jpg_680[1]

Cette année, dans le cadre de l’option théâtre quelques élèves de première et de seconde du lycée Anna de Noailles ont eu la chance de jouer pour deux festivals internationaux.

Durant la deuxième semaine des vacances de février (du Dimanche 26 Février au Samedi 03 Mars) la troupe du TEF a quitté le sol bucarestois à 7h30 du matin pour s’envoler en direction de Naples. Le Festival a pris place à Piano di Sorrento, petite commune campanienne située à une dizaine de kilomètres de Sorrente. Nous avons logé à l’hôtel Klein Wien (Petit Vienne), où nous avons retrouvé les autres participants au festival, venant des quatre coins de la planète: il y a eu des québécquois, des espagnols, des italiens, des français et des roumains. Tous étaient lycéens ou étudiants. L’ambiance sur place était très chaleureuse et nous avons passé une magnifique semaine sous le soleil d’Italie. Nous avons assisté à des pièces de très bonne qualité et nous avons essayé de représenter notre lycée de la meilleure façon possible (les applaudissements à la fin de notre représentation nous ont affirmé que notre pièce a eu beaucoup de succès).

Les élèves de l’option Théâtre encadrés par Mme Aresteanu et Mme Pollet

SORTIE AU PARC HERASTRAU avec les classes de 6ème A, B et C

SORTIE AU PARC HERASTRAU avec les classes de 6ème A, B et C – Le 10 octobre 2011- avec Sarah Morgan, professeur de SVT
Les élèves des 3 classes de 6ème se sont rendus au Parc Herastrau pour y faire des études de leur environnement proche. Ils ont pris des mesures de température, de luminosité et d’humidité à deux endroits différents et ont ensuite effectué une comparaison entre les deux.
Ils ont aussi fait des herbiers électroniques et des observations d’êtres vivants. 
Cliquez sur l’image pour voir tout l’album photo :
IMG_1199[1]

The significance of Tolerance in the Modern World

human rightsDans le cadre de l’opération “3 semaines pour les droits de l’enfant”, nous avions participé au concours organisé par l’Ambassade des Etats Unis en Roumanie.

Le sujet à traiter était : “The meaning of Tolerance in the Modern World” (http://romania.usembassy.gov/hrd.html).

Les élèves avaient écrit de très beaux textes qui avaient été mis en page par Adrian Iosif, informaticien du lycée dans deux très beaux livres :

– le premier regroupant les textes écrits par les élèves du collège :

http://www.lyfrabuc.ro/static/didapages/tolerance_college/index.html

– le deuxième regroupant les textes écrits par les élèves du lycée :

http://www.lyfrabuc.ro/static/didapages/tolerance_lycee/index.html

Je tiens à préciser que la présentation des textes a été largement remarquée et que nous avons été félicités par le jury pour la qualité et l’originalité de cette présentation (mise en page : Adrian Iosif, dessin de la 1ère page réalisé par Maria Daria Stan, 1ère S).

Le jury a aussi fait remarqué la qualité du travail fait par nos élèves.
Je tiens d’ailleurs à féliciter tous les participants à ce concours pour leur travail remarquable.

Environ 450 textes ont été envoyés pour ce concours. Le jury s’est réuni la semaine dernière et 26 textes ont été sélectionnés.

Parmi ces 26 semi-finalistes figurent les 3 lauréats.

3 de nos élèves sont semi-finalistes.

Il s’agit de :

Marie-Renée ANDREESCU, 3ème B
Maria Daria STAN, 1ère S
Adrien MORARIU-PATRICHI, Terminale S

Un grand bravo à eux.

Les trois semi-finalistes sont conviés à une cérémonie qui aura lieu le mardi 27 mars 2012 à l’Ambassade des Etats Unis de Roumanie.

Nous vous tiendrons bien sûr au courant des résultats finaux.

Nathalie Dufaux,

Professeur d’anglais

L’atelier MATh.en.JEANS

mej_logoL’atelier MATh.en.JEANS a ouvert ses portes cette année pour 19 élèves de la 2nde à la terminale. Répartis en cinqgroupes, ils travaillent depuis quelques semaines sur dessujets variés proposés par Dan SCHWARZ et Radu GOLOGAN, chercheurs à l’Université de Bucarest :

·         les flexagones ;
·         la trajectoire d’une boule de billard ;
·         le mouvement des ailes d’un moulin à vent original ;
·         la somme des six angles de vue des sommets d’un tétraèdre lorsque l’on est situé à l’intérieur de celui-ci ;
·         les propriétés des mots périodiques.

Ces élèves présentent brièvement le thème de leur sujet par l’intermédiaire d’articles sur le site du lycée Anna de Noailles. Ceux-ci peuvent être consultés dans la rubrique « vie du lycée → actions pédagogiques →  MATh.en.JEANS », ou sur l’espace pédagogique (rubrique mathématiques).

Ils présenteront leurs travaux de recherche du 19 au 22 avril 2012 lors du congrès international MATh.en.JEANS à Copenhague où une quinzaine de lycées français d’Europe sera présent.

Alain LOREE & Mihaela BADESCU


http://www.mejlfph.sitew.com

http://www.lyfrabuc.ro/vie-du-lycee/actions-pedagogiques/mathsenjeans.html

MATh.en.JEANS : « Méthode d’Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Etablissements pour une Approche Nouvelle du Savoir ».

Classe de neige CM2

27 janvier 2012

Chers parents,

La journée de jeudi a été une belle journée de ski !

Vous découvrirez dans les albums-photos du jour que les élèves ont également profité d’une rencontre avec les personnels de la cuisine de l’hôtel et d’une veillée très attendue !

Au réveil, il ne neige plus, mais le temps reste gris et froid…

Ce matin, dernière matinée de ski ; les élèves se retrouvent pour une compétition amicale. Ils pourront valider leurs progrès au cours d’un slalom géant !

A 13h15, le bus ramènera tout ce petit monde dans la vallée, pour le retour en train depuis Brasov. Bien sûr, nous nous assurons de la bonne circulation des trains et vous tiendrions informés de tout retard éventuel à l’arrivée, Gare du Nord.

Messieurs Depont et Scuiller sont également en contact régulier avec les parents-relais de chaque classe.

Bien à vous,
Le directeur.

26 janvier 2012

Jeudi matin

80 cm de neige fraîche ! De belles conditions ce matin pour nos jeunes skieurs : de la poudreuse en quantité, et très peu de vent sur les pistes, bien abritées par la forêt.
Le thermomètre est en baisse sensible, les enfants sortent bien couverts. Les moniteurs restent particulièrement attentifs à la sécurité des élèves et redescendent sur le bas des pistes lorsque la visibilité devient moins bonne, comme hier en début d’après-midi.
A l’heure d’aller skier ce jeudi, tout le monde est au départ, pas de malade ni de blessé !

Souhaitons-leur une bonne journée !

Slide2

Textes collectifs.

Les veillées
Avec Jaky, on a joué un jeu de mime et de dessin.
Le but était de mimer ou dessiner ce qu’il y avait écrit sur un billet tiré au hasard. Il y avait 3 groupes de ¾ joueurs. Ce jeu était superbe et nous trouvons que c’est une excellente idée. Nous aimerions bien pouvoir y rejouer ce soir ou le présenter aux autres groupes.
…………………..
Les jeux qu’Armel nous avait proposés étaient le Wali et le Técko.
Le Wali était plus dur que le Técko. Le Wali est un jeu africain, le Técko un jeu américain.
Ces deux jeux étaient des jeux de stratégie et pas des jeux de hasard. Ils ressemblent tous les deux au Puissance 4 (un peu). Dans ce groupe, il y avait une ambiance agréable. Armel expliquait bien les règles des jeux.
…………………..
La veillée de la santé :
Avec Stefan, notre médecin, nous avons parlé de la santé, comment bien composer son assiette au repas.
Ensuite, il nous a expliqué les dangers et les causes des morts en montagne.
Puis nous avons joué au jeu de Marcel le pêcheur. Après, Stefan nous a expliqué comment jouer au jeu de la Vache sans tache. C’était vraiment amusant mais difficile.
…………………..
La veillée de Julia :
Le jeu s’appelle Le Chapeau. Nous avons fait quatre groupes de 3 joueurs. Nous avons découpé du papier puis nous avons écrit des noms célèbres ou imaginaires.
Pour la première manche, nous les avons mélangés, puis une personne a pioché et a fait deviner le mot à son équipe en proposant plusieurs indices.
Pour la deuxième manche, nous devions faire deviner avec un seul mot seulement.
Pour la troisième manche, il fallait mimer pour faire deviner.
C’était génial !!!

Les repas
Au petit déjeuner, il y a du lait, des céréales, des crudités, des saucisses et de l’omelette. Les cuisiniers préparent toujours de la nourriture délicieuse.
Durant le déjeuner, il y a des choses bizarres mais exquises : des légumes, de la soupe et des salades. Parfois il y a des frites et tout le monde fait la queue pour en avoir.
Pendant le dîner, la nourriture est toujours excellente, et pour ce repas, nous pouvons prendre des gâteaux !


25 janvier 2012

Parents,

Le séjour se poursuit, sous la neige, comme ici à Bucarest.

A l’heure d’aller skier ce matin, chacun s’est équipé en conséquence avant de s’élancer sur les pistes et découvrir les joies de la glisse dans la poudreuse !

Vous trouverez ci-après les témoignages des élèves sur leur première journée de ski, celle de mardi.

Bien à vous,
Le directeur du Primaire.

FABIEN DU FAYET DE LA TOUR

Mardi2

24 janvier 2012

Parents,

La classe de neige se déroule parfaitement !

Après une bonne nuit de sommeil et un copieux petit déjeuner, nos élèves se sont lancés sur les pistes avec leurs moniteurs.

Les enseignants me signalent que les repas servis sont de grande qualité !

En attendant les photos du jour, retrouvez en pièce jointe les images du voyage et des premières descentes sur les pistes de la station.

Bien à vous,
Le directeur du primaire.

FABIEN DU FAYET DE LA TOUR

Carrefour des Métiers 2012

ALBUM PHOTO – mis à jour le 17 février 2012

CARREFOUR DES METIERS 2012

Le Carrefour des métiers 2012 s’est déroulé samedi 11 février, dans le froid et la neige.
Cette année, ce sont 70 professionnels qui ont présenté leur métier à nos élèves de la 3e à la Terminale, au travers des nombreuses tables rondes organisées pour l’occasion.
Il est à signaler que cette opération revêt une dimension importante dans l’éducation à l’orientation, l’une de nos missions dans le parcours de formation que nous proposons à nos élèves.
Il est vrai qu’à l’étranger, comme le soulignait l’une des organisatrices, ce carrefour des métiers prend une teinte particulière, puisqu’il permet une sorte de « cristallisation » autour du Lycée français de nombreux professionnels, notamment des entreprises françaises, qui profitent de l’occasion pour se retrouver et échanger entre eux.
Un chocolat chaud avait été concocté par les dames de service, à l’intention de nos jeunes. Les adultes ont pu se réchauffer autour d’un vin chaud.

Je tiens à remercier tout particulièrement les parents d’élèves (Anne FAIDY, Isabelle MAGNY, Ileana OLENDRARU, CatherineOZKAN, Valérie THUILLIER, Véronique DESTAILLEUR) qui, cette année, ont travaillé de conserve avec l’équipe du Lycée, autour de Mme CIAN, donnant à ce Carrefour 2012 une dimension supplémentaire.

Cette nouvelle édition du Carrefour des métiers est destinée aux collégiens et lycéens pour les aiguiller dans leurs choix demétiers et formations professionnelles. Sont ainsi représentés l’enseignement, le commerce, le médical, le paramédical, lesmétiers du livre, le journalisme, la diplomatie, le secteur financier, la sécurité, la défense, l’aéronautique, l’humanitaire…

Quand ?
Samedi 11 février, de 9h00 à 13h00

Où ?
Au Lycée Anna de Noailles, site Cristian Tel

carrefour_met

Ci-dessous les tables rondes pour le Carrefour des métiers (cliquez pour aggrandir) :

tables

LA VOIX HUMAINE – Théâtre de l’Odéon Bucarest

LA VOIX HUMAINE 
Jean Cocteau
Francis Poulenc

Théâtre de l’Odéon Bucarest

Samedi 4 février et dimanche 5 février, à 19 heures

Un spectacle organisé par l’Ambassade de France en Roumanie et  l’Institut français de Bucarest
La voix humaine

La Voix Humaine

Opéra Francis POULENC d’après la pièce de Jean COCTEAU
Durée : 1h15
Spectacle sous-titré en roumain.
Interprétation : Stéphanie d’Oustrac , mezzo-soprano et Pascal Jourdan, piano
Mise en scène : Vincent Vittoz
Scénographie : Amélie Kiritzé-Topor
Costumes : Sylvie Ayrault assistée de Christel Desjardins
Lumières : Roberto Venturi
Production déléguée: Carte Blanche Musique
Coproduction: Le Théâtre musical de Besançon
Coréalisation: Athénée Théâtre Louis-Jouvet Paris, avec l’aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du Comité Jean Cocteau
La Voix humaine, tragédie lyrique en un acte, sera précédée de La Dame de Monte-Carlo, monologue lyrique de Francis Poulenc, puis de Lis ton journal, monologue de Jean Cocteau.


En 1928, suite à une cure de désintoxication, Cocteau écrit en dix-sept jours un roman, Les Enfants terribles, qui va devenir son premier grand succès public, et La Voix humaine qui est, à bien des égards, un texte de rupture. Car au surplus de la rupture amoureuse qui est le cœur – brisé – du texte, Cocteau établit une rupture avec une certaine légèreté, avec un certain monde.
“La Voix humaine, acte inesthétique, acte de présence contre les esthètes, contre les snobs, contre les jeunes (les pires snobs), capable d’émouvoir seulement ceux qui n’attendent rien et ne préjugent pas, écrit-il. Ce n’est pas le public qu’il faut choquer, c’est l’élite ; obtenir un scandale de banalité, entrer au répertoire, tenir l’affiche.”
Trente ans après la création de cet anti-duo d’amour, histoire d’une séparation par téléphone, La Voix Humaine va devenir un opéra (1959). Cocteau retrouve pour l’occasion Francis Poulenc, son complice de jeunesse, avec lequel il avait travaillé pour la création du ballet Les Mariés de la tour Eiffel (1921), entreprise facétieuse qui s’inscrit dans les tollés de l’avant-garde bohème du début du XXe siècle.
Pour donner encore plus de nuances à la voix unique de la pièce, le metteur en scène Vincent Vittoz propose trois textes de Cocteau –la Dame de Monte Carlole Bel Indifférent et la Voix Humaine : trois femmes, trois douleurs qui vont fusionner en une seule pour un unique destin. La jalousie hystérique de l’une va rejoindre la résignation insupportable de l’autre pour s’achever dans l’engloutissement de la dernière au sein des flots de l’oubli et de l’éternel repos. Poulenc a sublimé dans la musique deux de ces textes, élevant ces femmes au plus loin de leurs pulsions amoureuses.
Stéphanie d’Oustrac incarne avec une lumineuse jeunesse ces trois femmes qui luttent éperdument contre le vide provoqué par l’absence du bien-aimé. Saisissante, elle pleure, rugit, s’illumine, se brise au gré de ce fol espoir de reconquérir un amour devenu impossible et transcende littéralement la musique bouleversante de Poulenc et porte les trois textes magnifiques d’humanité et de lucidité de Cocteau. Elle comme seul partenaire la musique magistralement interprétée au piano par Pascal Jourdan.
… dans le temps, on se voyait, on pouvait perdre la tête, oublier ses promesses, risquer l’impossible, convaincre ceux qu’on adorait en embrassant, en s’accrochant à eux. Un regard pouvait changer tout. Mais avec cet appareil (le téléphone), ce qui est fini est fini
Jean Cocteau
Stéphanie d’Oustrac, arrière-petite-fille de Francis Poulenc, suit le Conservatoire National Supérieur de Lyon. Ses débuts sont marqués par l’univers de la musique baroque, mais cela ne l’empêche pas de se faire remarquer dans des rôles qui semblent écrites pour elle : Psyché, Phèdre, Cérès ou Carmen. Elle se produit sur les plus grandes scènes des théâtres lyrique de France : l’Opéra National de Paris, Théâtre des Champs-Elysées, ou à Londres (Barbican), Madrid, Tokyo et New York. Elle a remporté nombreux prix, notamment Victoires de la Musique en 2002 et Gramophone Editor’s Choice en 2010.
Pascal Jourdan étudie le piano au Conservatoire National Supérieur de Lyon et à l’Accademia Nazionale Santa Cecilia de Roma. Il est membre du Trio Novalis et professeur de piano au Conservatoire National de Montpellier ; il a remporté nombreux prix internationaux et il accompagne régulièrement Stéphanie d’Oustrac sur scène.
Vincent Vittoz est metteur en scène, scénariste, comédien et professeur. Après une formation en régie- administration et des rôles dans pièce classiques il va se consacrer au théâtre musical. Il collabore avec nombreux théâtres en France. Il a créé et interprété notamment Aux Enfants qui s’aiment un spectacle consacré à Jacques Prévert à la Péniche-Opéra et au festival d’Avignon. Il est actuellement professeur de scène au CNSM de Paris et au CNR pour le Jeune Chœur de Paris.

 
Les billets sont en vente au guichet du Théâtre de l’Odéon.

LES FILLES D’AVRIL

Tournoi féminin de rugby à 7
Le Lycée Français Anna de Noailles a été sélectionné pour participer avec une équipe de 10 filles au Tournoi International Féminin de Rugby à 7, organisé par le Lycée de Navarre de Saint-Jean-Pied-de-Port, en partenariat avec l’Académie de Bordeaux et l’AEFE.
La première génération de “rugby – girls” de notre établissement : Anouchka, Claire, Dana, Yolène, Margaux, Mathilda, Maud, Floriane, Maria, Léonie, élèves de 2nde, 3ème et 4ème, s’envoleront le 10 avril 2012 pour participer à l’événement sportif « Les Filles d’Avril » qui aura lieu du 11 au 13 avril 2012 à Saint-Jean-Pied-de-Port.
Le rugby à 7 est l’une des nouvelles disciplines qui figurera dans le programme des futurs Jeux Olympiques de Rio en 2016.Ce tournoi est réservé à des jeunes filles de 14 à 18 ans. Huit équipes, de dix lycéennes chacune, y participeront : sept équipes d’établissements français à l’étranger et une équipe du Lycée de Navarre.

Le lycée de Navarre accueillera les participantes et leurs accompagnateurs ou accompagnatrices (hébergement et repas) pendant toute la durée du tournoi. Il prévoit également des rencontres-débats sur le thème de la place de la femme dans le sport ainsi que des visites du Pays Basque intérieur et de la côte (Biarritz, Bayonne…).

Vous pourrez voir quelques photos de l’entrainement de l’équipe féminine de rugby du lycée français Anna de Noailles, entraînement qui a lieu tous les samedis matin, au gymnase Tunari, pendant l’AS. Dès que le temps le permettra, l’équipe commencera à s’entrainer sur le terrain de rugby Grivita, les dimanches matin. L’équipe du lycée jouera contre des équipes roumaines pendant ces entraînements. Elle sera aussi accompagnée par les garçons “rugbymen” du lycée qui ne ratent pas une séance d’entraînement pour conseiller et soutenir nos filles en leur servant en partenaires de match.
Si vous voulez en savoir plus :
Un grand merci aux entreprises qui nous ont permis de mettre en place ce projet. Merci à la BRD, Air France, Danone, Apa Nova Veolia et Carrefour.
Lucian Tintea, responsable sportif du projet « Les filles d’avril »

Institut de Sciences Politiques de Paris – Présentation au Lycée

Chers parents et chers élèves,
Une présentation des études de sciences politiques aura lieu dans notre établissement.
LE JEUDI 2/02 à 18h en salle B 4.
Madame Pauline COUTEAU, Chargée de mission Europe centrale et orientale à l’Institut de Sciences Politiques de Paris sera avec nous ce soir pour la présentation et pour répondre à vos questions.
Elle aura une deuxième intervention devant des élèves de
LE VENDREDI 3/02 à 8h en salle B 4 toujours.
1576828_300
Les parents et les élèves sont les bienvenus aux deux interventions.
Nous remercions les parents de bien vouloir confirmer leur présence à l’une ou l’autre des deux interventions à l’adresse dollician@lyfrabuc.ro

Des nouvelles de Poiana Brasov – classe de neige 5eB

Album photo
Jeudi 9 février 2012

Hier soir, nous avons bien profité de la séance piscine pour nous détendre et nous relaxer. En fait, nous avons préféré aller à la piscine qu’à la patinoire, car nous ressentions le besoin de nous détendre un peu après une journée de ski bien sportive !
Le soir, nous avons diné et certains sont restés faire des sketchs après le diner mais la plupart des élèves du groupe ont préféré rejoindre leur chambre pour aller se coucher.
Ce matin, nous nous sommes levés un peu plus tard que d’habitude : à 8 heures et quart puis nous nous sommes retrouvés pour un petit déjeuner copieux. Et ensuite, comme chaque jour, nous sommes allés nous préparer pour rejoindre nos moniteurs de ski.
Après un bon échauffement collectif, nous sommes partis skier dans les montagnes avec une devise : « toujours plus haut, toujours plus fort ! ».
A midi et demie, nous nous sommes retrouvés pour le déjeuner, et comme chaque jour à table, nous nous sommes racontés nos exploits sportifs de la matinée.
En début d’après-midi, nous sommes repartis skier dans les hautes montagnes. Après avoir descendu deux pistes très difficiles, nous avons eu la récompense d’un délicieux goûter.
Et ce soir, c’est la BOUM ! Pour les coquettes et les coquets, nous avons un peu de temps pour nous préparer pour cette super soirée, à une seule condition bien sûr : que nos chambres soient bien rangées et que nos bagages soient prêts pour demain.
Pour notre dernière soirée, nous avons aussi préparé des danses, des sketchs et d’autres surprises.
Nous irons nous coucher ce soir avec de beaux souvenirs de cette SUPER semaine plein la tête.
Et oui, c’est déjà demain que nous rentrons à Bucarest !
Maugane Bernaben et Karl Pairault, et leurs camarades de 5e B
Et leurs professeurs, Lucian Tintea, Nathalie Dufaux et Cyrille Benoist

Mercredi 8 février 2012

Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés à 8 heures, puis, nous avons pris notre petit déjeuner, exquis comme chaque matin. Sans plus attendre, nous nous sommes habillés chaudement pour partir skier, accompagnés par nos supers moniteurs de ski.
En bas de la piste, nous avons pris des photos de groupe, puis, nous avons commencé la matinée sportive par un échauffement collectif, cet échauffement était bien nécessaire car il faisait bien frais ce matin : la température est descendue jusqu’à moins 24 degrés aujourd’hui à Poiana. Nous sommes ensuite partis affronter la fraicheur des montagnes et nous avons pu admirer des paysages de montagnes, aussi beaux que dans nos rêves.
Après l’effort, le réconfort, avec une heure de cours d’anglais, pendant lequel nous avons fait un atelier d’écriture, suivie de deux heures de piscine avec au menu : « rigolade et folie», sans oublier nos supers sketchs dans la soirée car il ne faut pas sous-estimer nos qualités humoristiques.
Le seul hic du séjour : nos professeurs ont décidé de « casser » un peu l’ambiance en imposant une règle à tout le groupe : nos portables (et autres objets électroniques) ont été confisqués et nous n’avons le droit de les utiliser qu’à un certain moment de la journée (à la pause goûter). Mais cette règle a été faite pour favoriser la communication dans le groupe et aussi pour que nous puissions profiter au mieux de notre séjour en collectivité.
Après cette longue journée, une bonne nuit de sommeil nous attend.
Maugane Bernaben et Karl Pairault, pour la classe de 5e B
Et leurs professeurs, Lucian Tintea, Nathalie Dufaux et Cyril Benoist
PS 1 : Et oui, nous venons de faire une grande découverte aujourd’hui : il est possible de vivre sans téléphone portable et autres objets électroniques.
PS 2 : Nous arrivons tout de même à nous amuser malgré cette nouvelle règle.

Mardi 7 février 2012

Après un long voyage en train, rien de mieux qu’une bonne baignade dans la piscine de l’hôtel. Ce fut notre programme de la soirée d’hier : baignade, jacuzzi et spa.

Aujourd’hui, tout s’est passé comme prévu : réveil à 7 heures 30, petit déjeuner copieux à 8 heures, rendez-vous avec les moniteurs à 9 heures pour essayer le matériel (chaussures de ski et skis) pour ensuite pouvoir aller skier en toute convivialité avec nos chers moniteurs et aussi nos chers professeurs. Nos moniteurs sont très sympathiques et tout se passe bien.

A midi, nous avons bien mangé : une matinée de ski, ça creuse ….

Cet après-midi, deux groupes sont montés au sommet pour redescendre pour certains des pistes noires ! Ce fut l’occasion d’admirer de magnifiques paysages enneigés et aussi de tester les nouvelles installations pour le ski à Poiana: nouvelles télécabines et nouveaux télésièges.

Tout le monde skie bien, nous sommes répartis en trois groupes, il n’y a pas de débutant. Nous espérons progresser le plus possible cette semaine.

Un programme chargé nous attend pour ce soir : goûter, cours de physique, piscine, diner et ensuite tournoi de ping-pong.

Après cette journée si bien remplie, nos yeux se fermeront tous seuls.

Schusssss, à demain pour vous conter nos nouvelles aventures.

Karl Pairault, 5e B et ses camarades de 5e B

Et ses professeurs,

Lucian Tintea, Nathalie Dufaux et Cyrille Benoist


Lundi 6 février 2012

Après une longue attente dans le froid à la Gare du Nord (presque 3 heures), nous sommes bien arrivés.

Le voyage en train s’est bien passé : les trains circulaient normalement.

A Brasov, un beau soleil nous attendait.

La route entre Brasov et Poiana était bien dégagée.

A Poiana, il y a beaucoup moins de neige qu’à Bucarest. Les conditions météorologiques sont très bonnes : la neige est bonne et toutes les pistes sont ouvertes.

A cause du retard du train, nous ne skierons pas aujourd’hui.

Nous avons pris un bon déjeuner à notre arrivée et ensuite, nous sommes allés nous installer dans les chambres.

Nous avons décidé d’aller passer 2 heures à la piscine avant le diner, diner pendant lequel est prévue une soirée «spéciale anniversaires ».

A demain pour plus de nouvelles des élèves de 5e B et de leurs professeurs