Historique du lycée

Petit historique de l’Ecole Française de Bucarest (basé sur les renseignements glanés dans les archives de l’Institut Français – juin 2004)

ECOLE PRIMAIRE

Fondée vers 1920 par l’Union des Français de Roumanie pour les enfants des membres de la «colonie».

Supervisée à cette époque par le Directeur de la Mission Universitaire Française, Inspecteur d’Académie de l’enseignement français en Roumanie.

Elargie ensuite aux enfants des membres des autres légations, puis vers 1940, aux enfants roumains par l’intégration de l’Académie Ronsard, également hébergée jusque-là dans la Maison des Français.

Installation au 22 rue Christian Tell et au 7 rue Mussolini (dédoublement par manque de place)

1939 : accord culturel franco-roumain prévoit le rattachement de l’école primaire à l’Institut Français

1944 : une section se détache pour former l’école maternelle indépendante, avec son propre local (l’adresse n’est pas mentionnée)

1947 : le CM2 de l’école primaire est fondu avec la 7ème du lycée

1948 : rattachement du primaire et de la maternelle au lycée

1949 : fermeture

EFECTIFS : 

– 1920 : 15 élèves

– 1936 : 45 élève (2 classes de 3 divisions chacune)

– 1940 : 4 classes- 1944 : 200 élèves, 6 classes

– 1945 : 350 élèves, 10 classes

– 1946 : 380 élèves, 11 classes

LYCEE

1940 : récupération des classes de collège et lycée de l’Académie Ronsard et création des «Cours Secondaires» de l’Institut Français des Hautes Etudes, préparatoires au baccalauréat.

1940 : Ouverture du véritable « Lycée français de Bucarest », dont le premier proviseur fut Georges DEMENTHON (lire le livre Vers l’Autre écrit par son fils Alain DEMENTHON sur http://www.thebookedition.com/vers-l-autre-alain-dementhon-p-7996.html)

1942 : par décret, les cours secondaires deviennent l’équivalent d’un lycée français

1946 : hébergé à la Société Dollfus-Mieg, 26 rue Filipescu
Rattachement de la 7ème et de la 8eme au lycée, qui est alors une annexe de l’Ecole Primaire

1947 : ouverture d’une 1ère roumaine avant la 8ème
Le CM2 de l’école primaire est fondu avec la 7ème du lycée

1948 : rattachement du primaire et de la maternelle

1949 : les autorités communistes décident de la fermeture du Lycée français de Bucarest.

Vers 1960 : réouverture de « l’Ecole française », école d’ambassade, à laquelle n’ont pas accès les Roumains (à l’intention essentiellement des enfants de diplomates)

Septembre 1990 : Convention avec la toute nouvelle AEFE, l’école française est ouverte à tous.

1998 : L’ « Ecole française » devient « Lycée Anna de Noailles ».