Du 4 au 8 mars, à l’initiative de Monsieur Stanescou, professeur d’histoire/géographie et Monsieur Capraru, documentaliste, nous avons décidé de faire vivre une expérience à nos élèves de collège et lycée : supprimer progressivement l’accès à l’information. En trois jours, nous avons interdit à la médiathèque les revues, puis les prêts, puis censuré des livres, et enfin coupé l’accès à Internet. Un groupe d’élèves « complices » a mené une action de résistance à la censure.

Nous espérons qu’en créant le manque, ils seront sensibilisés à l’importance de la liberté d’information et bien disposés à accueillir les actions que nous avons prévues, en partenariat avec l’Institut français, dans le cadre de la Semaine de la presse à l’école dont voici le programme :

Lundi 11 mars : Travail en médiathèque sur l’histoire de la presse tout au long de la journée avec les classes en étude.
Support utilisé : Exposition « Presse à la Une » de la BNF
http://expositions.bnf.fr/presse/index.htm 

Mardi 12 mars : « Autocritique des médias » avec les classes de 3A et C à la Médiathèque

Mercredi 13 mars : Les élèves de 2nde vont rencontrer Ileana Țăroi, journaliste francophone et coordinatrice de la Rédaction en langue française de Radio Roumanie Internationale et Ovidiu Nahoi, rédacteur en chef de RFI Roumanie

Jeudi 14 mars : Escape game “Panique dans la bibliothèque”  – deux équipes de 5 élèves, public cible : les classes en étude.  Mission : déconstruire une vague d’idées reçues.

Vendredi 15 mars :
Rencontre avec Oana Soare, chercheure à l’Institut d’Histoire et de Théorie Littéraire G. Călinescu de l’Académie Roumaine et l’Université de Bucarest, qui va parler aux élèves des « journalistes français et la presse franco-roumaine du XIX siècle. » (élèves de 3C et 3A)

Pour rebondir sur « les opinions des jeunes citoyens européens sur l’Union Européenne » avec l’association Toi d’Europe, nos élèves vont avoir la chance de rencontrer les journalistes Sophie et Mathilde Hériaud fin avril – début mai, une fois que les élections européennes approchent. Sophie Hériaud, étant la finaliste du concours mondial de vidéo de la jeunesse 2018, organisé par l’ONU Environnement.

Lundi 18 mars : Présentation de l’association Funky Citizens sur la « Sensibilisation et formation à l’observation électorale » dans la salle de spectacle avec les élèves de Terminale ES.

Nous espérons que l’ensemble de ces actions contribuera à la formation citoyenne de nos élèves / à faire de nos élèves des citoyens bien informés, des citoyens « éclairés », conscients de l’importance de la liberté d’information et de la démocratie.

Carole Soulagnes – Proviseure

Fermer le menu