Littérature de jeunesse, à la rencontre d’une auteure roumaine, Adina Rosetti

Littérature de jeunesse, à la rencontre d’une auteure roumaine, Adina Rosetti

Pendant la semaine du 8 au 12 avril, Adina Rosetti, l’auteure roumaine de l’album Aiurea-n tramvai, a été invitée en cours de roumain dans les 4 classes de CM2.   Grâce au personnage principal Anton et à ses aventures, nous avons  pu voyager dans l’univers étrange du « Țara Cuvintelor Anapoda »(« Le Pays des Mots Farfelus ») où les mots perdent leur sens habituel.

Cette interventiona a ciblé la découverte des expressions idiomatiques roumaines, telles : a umbla cumața-n sac, a vorbi în dodii, a mergeTeleleuTănase,  a tăia frunze la câini, cât a-i zicepeșteetc.  Ainsi, les élèves roumanophones ont participé à une activité d’écriture créative, alors que les élèves francophones ont pu relever des expressions en roumain qui ont un correspondant en français :  a plânge cu lacrimi de crocodil (pleurer avec des larmes de crocodil),  a fi cucapul în nori  (avoir la tête dans les nuages ), a dormi buștean (dormir comme une souche), a avea o inimă de piatră (avoir un coeur de pierre)  et ils les ont illustrées.  

Arrivés au bout de notre aventure, nous remercions chaleureusement Adina Rosetti pour nous avoir fait découvrir l’histoire Aiurea-n tramvai,  avec sa panoplie savoureuse d’expressions idiomatiques en langue roumaine … puisqu’il faut bien avouer qu’en dehors du côté très instructif de cette expérience, cela a été bien amusant et créatif ! 

Otilia Plavit, pour l’équipe de professeurs de Roumain de l’école primaire

Fermer le menu